Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • BORDEL DE.....

    Dans notre monde civilisé où les femmes se doivent d'être raffinées, élégantes, glamourous, il est parfois salutaire, quand la pression devient critique, insoutenable, de jurer.Oui, c'est interdit par toute une série de lois tacites que l'on nous inculque depuis la crèche jusqu'à la salle de pause du bureau,  oui ça vous casse un rêve lorsque vous croisez une personne agréable, digne, hurler à une Marie-Pervenche zélée « putaaaain de merdeuh » mais ce que l'on oublie de nous enseigner, c'est que le juron peut sauver la vie. S'il est vrai que de retenir un pet peut causer des dégâts irrémédiables à l'ensemble de votre système digestif et provoquer des maux de ventre dantesques, il est tout aussi vrai que de contenir un juron peut provoquer migraine, infarctus ou, pire,  injustices flagrantes (n'osant pas vous défouler outdoor devant de parfaits inconnus par peur de briser votre image de nana cool mais classe, vous vous en prenez irrémédiablement, dans le secret de votre F2, à ceux qui ne vous ont rien fait mais qui ont l'immense mérite de vous connaître : dans le désordre, chaton, chéri, présentateur du 20 heures, PC).Une fois posé le caractère salvateur du juron, reste à opter pour le juron approprié et là, le débat est tenace, ardu, droitderéponsesque.
    Afin d'éviter sur ce blog tout étripage, toute prise de bec, toute volée de plumes, concentrons-nous sur un juron commun, banal mais tellement efficace, j'ai nommé le bon vieux « bordel ». « Bordel », ok, c'est déjà pas mal mais parfois le « bordel » seul, malgré son expérience, ne suffit pas à évacuer toutes nos frustrations et l'on est tenté de lui adjoindre un complément. Petit sondage express, vous,  « bordel » vous le criez à quelle sauce ?
    -bordel à queue ?
    -bordel à cul ?
    -bordel de merde ?
    -bordel tout court ?
    -bordel+autres (précisez)

    Ce sondage a un intérêt scientifique, merci de prendre la peine d'y répondre avec franchise. Pour cela, placez-vous en situation de stress, de contrariété (exemple : renversez un gobelet d'eau sur votre pile de dossier). N'hésitez pas non plus à tester auprès de vos voisins, collègues, amis non muets afin d'élargir notre panel (dans ce cas, prenez également un gobelet mais renversez-le sur le bureau-pc-portefeuille du cobaye choisi).

    Merci !

    Le Comité du Juron de Tradition Française

    Sachez Messieurs, mesdames, qu'un inspecteur et moi avons discuté tous les deux ; l'enquête est bien mené.

    Commissaire Santini et NAvarro.... Merci pour cette fabuleuse discussion. Le cluedo continue, mais je ne suis pas la menteuse, même si je suis une tueuse.

    Vous répondez au sondage? BORDEL!!!!!



     

  • C'est nAAAAAAAAAAze, la louze! sinon pestacle d'Arnaud

    Hier soir, je suis allée voir Un pestacle à la petite scène, grand théâtre grand comme mon salon Arnaud,

    je ne suis pas critique mais je pense qu'il a de l'avenir : pour les curieux c'est là!!

    http://www.theatreonline.com/guide/detail_piece.asp?i_Region=&i_Programmation=15713&i_Genre=&i_Origine=&i_Type=

     

    A part ça j'ai eu le plaisir de découvrir le poisson cru, dans un resto jap caschère, si ça existe, je ne connaissais que les brochettes de viandes chez les japonais, c'est MAgica......

    hihi!!

    pourquoi la loose, pourquoi c'est naze, merci les transports en commun... et le thé lipton sur ce coup là

    et  vive Patrick Bruel, pour qui j'ai fait Nice , Toulon, Nîmes , Toulouse.... qui se moque??? Moi pas honte, c'est ceux qui aiment pas que ça dérange pas moi.